035

18h46 : la boite de la scie sauteuse est fermée. il me faut retourner le plan de travail pour fixer les pas de vis.

18h50 : j'ai retourné le plan de travail.

18h55 : J'essaie de visser les pas de vis. je n'y arrive pas. le bois est trop dur. la perceuse visseuse ne met d'aucune utilité. je vais chercher les percettes.

19h15 : j'ai fini de tout visser. Je m'apprête à mettre le bureau sur ces pieds.

19h30 : le bureau est sur ces pieds, mais ils sont trop mal vissés. l'équilibre est précaire.

19h31 : je mets quand même le bureau en place.

19h35 : c'est beau. mais c'est bancal. je me rends compte que j'ai oublié de faire une encoche pour passer les cables.

19h40 : mon mari rentre. il est costard. je suis en fringues pourraves. il me dit qu'il a la flemme de s'occuper de cela ce week end, alors il propose de le faire tout de suite. Sans se changer.

19h55 : le bureau a été retourné sur ces tréteaux, l'encoche est faite, les pieds enlevés et les vis changées pour des plus longues.

19h56 : je me dis que je suis contente d'avoir un mari fort et en même temps j'ai un peu les boules. Avec tout ce que j'ai fait tout la journée, je n'ai pas réussi à finir toute seule.

19h57 : je fais une photo. C'est beau. Très beau. Je suis fière de mes choix.

 

Dimanche 19h00 :  je regarde "D&CO" et je compare ce qu'ils refont en une journée (3 pièces) et ce que je refait en une journée (1 mur + 1 bureau). Je suis moins fière de moi, tout à coup.

19h01 : je retourne voir mon mur. Il est beau. je suis fière.